loading
Fra
Fermez
Recherche

FAIRE DES AFFAIRES C’EST PRENDRE SES RESPONSABILITÉS

Ayant le privilège de contribuer à la création d’un modèle culturel durable, systémique et inclusif, une entreprise est responsable de son propre impact sur la société. Mener son projet de manière durable, c’est gérer efficacement et stratégiquement les ressources disponibles, qu’elles soient naturelles, financières, humaines ou relationnelles. C’est ainsi que de la valeur se génère pour l’entreprise en contribuant à la croissance, à l’amélioration et au développement socio-économique de la communauté dans laquelle elle opère et des acteurs qui composent sa chaîne de valeur.
Slamp
Slamp

On dit souvent de Slamp qu’il parvient à donner forme à des volumes tridimensionnels très scénographiques, qu’il ne serait pas possible de créer avec d’autres matériaux. Une affirmation facilement compréhensible si l’on regarde de plus près le processus de fabrication de la marque.

Tout commence par la découpe à froid (à la lame, et non pas au laser) de technopolymères plastiques extrudés en feuilles de différentes épaisseurs, toutes extrêmement malléables. Avant d’arriver sur les lignes de production, où les attendent les “Sarte della Luce” (“Les Couturières de la Lumière”), les produits semi-finis sont séparés des chutes, destinés au recyclage mensuel. Le coeur du processus de fabrication, ce qui fait de nous tous des enfants les yeux grands ouverts devant un jeu de magie, est celui dans lequel les “Sarte della Luce” donnent forme au produit, comme des danseuses sur une scène, avec des mouvements fluides et harmonieux, simples en apparence, parce qu’elles sont exploitées avec sagesse et maîtrise.
Fatto a mano

En décembre 2019, Slamp a consolidé sa position envers un système plus durable en concluant un accord de chaîne d’approvisionnement pour donner une seconde vie aux déchets de traitement de ses lampes. De DS Group Srl, une entreprise partenaire sur le territoire, les déchets sont transformés en ruches pour les bourdons. Au cours des 2 dernières années, grâce aux dons de Slamp, 140 000 ruches recyclées ont été produites, qui ont donné un “foyer” à environ 18 millions de bourdons.

En 1988, on a découvert que les bourdons étaient les meilleurs pollinisateurs pour les tomates grâce à la technique particulière de pollinisation par bourdonnement avec vibration de la fleur. Cette technique de « pollinisation par buzz» détermine une sortie abondante de pollen qui est en partie collecté par l’insecte et qui va réaliser en partie la pollinisation de la fleur. De nos jours, la pollinisation par les bourdons est appliquée dans plus d’une centaine de cultures différentes à travers le monde et est presque irremplaçable en particulier pour les fleurs de tomates.
Une seule visite du bourdon sur une fleur de tomate.

Ce sont les bourdons pollinisateurs qui profitent le plus de la transformation des technopolymères de Slamp. Ces derniers reçoivent une seconde vie grâce à un processus de recyclage périodique.


Un bâtiment conçu avec le double objectif d’avoir le minimum d’impact environnemental et d’améliorer la qualité de vie de ceux qui y vivent. C’est à partir du concept d’architecture durable que l’atelier de fabrication de Slamp a été créé. Car si la durabilité signifie ne pas affecter le bien-être des générations futures, cela signifie aussi prendre soin de l’actuel, tant sur le plan éthique qu’esthétique. En équilibre entre aujourd’hui et demain, le siège social de Slamp à la périphérie de Rome en Italie est un pôle culturel, créatif et productif où l’isolation thermique est reine, où la lumière du soleil prédomine sur la lumière artificielle, où les panneaux solaires garantissent suffisamment d’énergie pour l’ensemble de ses besoins.
Azienda

+39 347 0443443 Contacts Trouver un Pointe de vente