loading
Fra
Fra
Fermez
Recherche

Costantino Morosin

Slamp Designer

Né en Vénétie en 1950, Costantino Morosin intègre l’Académie des Beaux-Arts de Venise, et c’est en 1975 qu’il en sort diplômé en scénographie. Après avoir travaillé en Afrique pour la FAO et le WWF, il déménage à Milan, puis à Turin, et enfin à Rome où il fonde l’hebdomadaire Time Out – a Roma cosa c’è. Il est parmi les premiers à créer des images numériques et des interpolations, en entreprenant, grâce à l’art holographique (art employé pour le logo de l’événement « Calcata 1982, provino per un futuro reame »), un cycle créatif qui se situe à mi-chemin entre médialité et haute technologie. Précurseur de tendances artistiques intimement liées à l’histoire, Morosin place au cœur de ses travaux l’environnement naturel et l’utilisation de matériaux locaux façonnés à ciel ouvert dans la commune médiévale de Calcata, non loin de Rome, où il fonde le Museo di Arte Naturale en collaboration avec Anna Demyttenaere en 1996, dont l’originalité de ce musée est de mêler art et nature. Dans les années 80 et 90, alors que certaines de ses œuvres sont publiquement récompensées à l’occasion de concours nationaux, il se consacre à la sculpture en tuf et en pierre, en verre et en terre cuite. D’ailleurs, sont particulièrement connus les « Troni di Calcata » (Les Trônes de Calcata) et les « Cavalli Trilitici di Castelfranco » (Les Chevaux trilithes de Castelfranco), trois dolmens composés de monolithes de travertin pouvant peser jusqu’à 26 tonnes. À partir de 2002, il commence à concevoir quelques réalisations artistiques à caractère territorial intitulées « Signa », basées sur des traces GPS. En 2016, il dessine la suspension Fabula pour Slamp.

Collections